/Front-Office/themes/default/css/responsive-3191d3f846eb20faccfb97a8035d1c88.1628100509.css
La Trinité-sur-Mer - Morbihan - Bretagne Sud
02 97 55 73 28 | Contact

Informations COVID-19

Belle-Île en Mer

Une envie d'air pur ? Partez pour la belle île !

  • Belle-Ile en Mer © Simon Bourcier
  • Le port deLe Palais © Yvon Boëlle
  • Plage de Belle-Ile en Mer © Le Gal Yannick
  • Port de Sauzon © Berthier Emmanuel
  • Phare de la pointe des Poulains © www.belle-ile.com

Une île exceptionnelle...

Le long de ses 80 kilomètres de côtes, se succèdent rias, criques, grottes, falaises et plus de soixante plages... Une diversité qui fait le bonheur des randonneurs, sportifs et vacanciers...

Le port coloré de Sauzon ou celui de Le Palais dominé par sa citadelle Vauban, s'animent pendant la belle saison : les quais bordés de restaurants, crêperies et boutiques accueillent les nombreux touristes et plaisanciers attirés par la douceur de vivre de cette île exceptionnelle !

Des paysages à couper le souffle...

Longue de 20 km et large de 9 km, elle s’élève à 71 mètres au-dessus de la mer. Véritable palette de couleurs et de contrastes, Belle-Île en Mer est à chaque instant différente.
La diversité des paysages en fait son charme : landes, falaises abruptes, criques d’eau verte, mais aussi bois, vallons, ruisseaux, champs et longues plages de sable. L’air y est très pur. Le climat, chaud en été, est doux en hiver grâce à l’influence du Gulf-Stream. Aussi la plupart des plantes de la flore méditerranéenne y pousse facilement.

Les aiguilles de Port Coton © Simon Bourcier

Que visiter à Belle-Île en Mer ? 

La Belle Fontaine

Appelée encore « Aiguade Vauban », car construite sous son autorité en 1703, elle servait autrefois au ravitaillement des navires en eau douce. Classé monument historique, le bâtiment voûté constitue un réservoir de 860 m3.

L’Eglise de Locmaria

Cette église, située en retrait d’une petite place ombragée, la plus ancienne de l’île, est fort belle, toute blanche avec son clocher en poivrière. A l’intérieur, on y découvre deux belles maquettes de navires de guerre que l’on portait autrefois en procession et deux superbes tableaux.

La Citadelle Vauban

Elle dresse sa masse imposante à l’entrée du port du Palais. Construite sur les ruines du Château des Gondy, elle fut rachetée par Fouquet et fortifiée par Vauban. Propriété privée depuis 1960, transformée en musée, elle retrace toute l’histoire de Belle-Île en Mer.

Le Palais : le port et la citadelle Vauban © Simon Bourcier

Bangor et son Grand-Phare

Construit en 1835, il est l’un des plus plus puissants de France avec une portée de 32 miles (59 km). Il culmine à 90 mètres au dessus du niveau de la mer (250 marches!), et l’on y découvre une vue magnifique sur l’île et sur le continent de Lorient au Croisic.

Le petit Port de Sauzon

Niché dans un site incomparable à l’entrée d’un aber profond, Sauzon confirme et tend à développer son rôle de port de plaisance se substituant à sa vocation première de port de pêche dont l’activité connut son apogée en 1878.

Port de Sauzon © Berthier Emmanuel

Les sites naturels remarquables de Belle-Île en Mer

Les plages des Grands Sables et de Samzun

Les Grands Sables, c’est la plus longue plage de l’île (environ 1,5 km). Elle est propice aux activités nautiques comme la voile, la planche à voile ou le kayak de mer.

La plage de Samzun est dominée par le pittoresque village du même nom, aux maisons du 19ème siècle.

La Pointe des Poulains

Dominé par un petit phare d’une portée de 23 miles (42,6 km), le site offre un panorama grandiose d’où la vue s’étend par temps clair jusqu’à l’île de Groix, Lorient et la baie de Quiberon. Tout proche se dresse un fortin dont l’actrice Sarah Bernhardt fit l’acquisition en 1893.

La plage de Donnant

La plus belle plage de l’île où la mer déferle en rouleaux impressionnants. La prudence s’impose lors des baignades, surveillées en juillet et en août. La plage est surplombée à l’arrière par une impressionnante dune, à la faune et à la flore d’une incomparable richesse.

Les Aiguilles de Port Coton

Le peintre Claude Monet a révélé en une toile célèbre la beauté fascinante de ce site ; appellation justifiée par le fait que par gros temps, l’écume fouettée s’amoncelle sous forme de gros flocons mousseux semblables à du coton.

© Berthier Emmanuel - La pointe des poulains
© Pascal Lechaudel - Port Coton

Camping de La Plage, 40 bis rue de Kervourden – Plage de Kervilen, 56 470 La Trinité sur Mer - Tel. 02 97 55 73 28

Copyright depuis 2014

Création site Internet - Edelweiss Studio / Création graphique - Mon Atelier Coloré